anime

Un yōkai à tête de chat : le Nekomata !

En continuant sur la lancée du folklore japonais et de nos chers yōkai, nous allons maintenant nous intéresser à un esprit en particulier : le Nekomata !

 


Qu'est ce qu'un Nekomata ?

Le Nekomata est un chat-démon qui peut aussi bien vivre dans les montagnes que vivre de manière domestique. S'ils vivent de manière domestique, ils vieillissent et se transforment.

Souvent confondu avec le Bakeneko (sur lequel nous reviendrons par la suite), le Nekomata est un nécromancien. Il a comme par exemple le pouvoir de ressusciter les morts, et de les contrôler

Il est souvent associé aux événements inexplicables, et, selon certains écrits, quelques Nekomata pourraient prendre l'apparence d'une femme âgée. Depuis des siècles, les Nekomata sont considérés comme diaboliques.



Le Nekomata dans les légendes

Le Nekomata se trouve au centre de plusieurs légendes, issu d'ouvrages japonais. 

Nous pouvons prendre en exemple la légende issu d'un livre médiéval dans lequel au début de la période Kamakura à Nanto, un Nekomata tua et mangea plusieurs humains en une nuit. Il s'agit de la première apparition de ce yōkai dans la littérature, et on peut y voir le Nekomata décrit comme une bête des montagnes. 

Cependant, dans un autre ouvrage (nommé le "Meigetsuki"), ils sont décrits comme ceci : «Ils ont des yeux gros comme ceux des chats, et ont un corps gros comme un chien». D'après certains ouvrages, les Nekomatas se cacheraient dans les montagnes, et ces-dits ouvrages font se demander si la bête ne serait pas, à la place d'un chat, un léopard ou une panthère. En autre interprétation, on peut voir celle où le Nekomata serait en réalité un animal ayant la rage.

En restant dans la période Kamakura (1185 - 1333), nous pouvons trouver également une autre légende racontant comment un chat élevé dans une villa devint un monstre en vieillissant. Il aurait enlevé et dévoré des villageois. Cette légende se trouve dans l'ouvrage Chomonju Kokon, et se nomme plus particulièrement Kankyo Hoin.

Depuis l'ère Edo (1603 - 1868), les gens ont plus tendance à penser que le Nekomata est un chat qui se transforme en vieillissant, au fur et à mesure. Des légendes racontent que les chats ayant deux queues se transforment en Nekomata.

Nous pouvons également trouver une autre histoire dans le livre Yamato Kaiiki, écrit en 1708 par un auteur inconnu. Cette histoire parle de la maison hantée d'un riche samourai. Les habitants de cette maison sont témoins d'activités paranormales, mais les chamans et prêtres invités par le samourai n'en trouvent pas la source. C'est alors qu'un jour, un des serviteurs du samourai voit le très vieux chat de son maître avec un Shikigami dans la bouche, avec le nom du samourai imprimé dessus. Il tire alors une flèche sacrée et frappe le chat à la tête, qui se retrouve étendu mort sur le sol. Les habitants constatent alors que l'animal a deux queues et qu'il est ainsi un Nekomata. Avec cette mort, les phénomènes paranormaux se stoppèrent.



Et donc, la différence avec le Bakeneko ?

Si l'on confond le Nekomata  et le Bakeneko, il y a bien une raison... mais laquelle ? Et bien, elle est toute simple : le Bakeneko est un yōkai chat ayant des pouvoirs surnaturels. Il les acquiert grâce à une de ces caractéristiques : avoir au moins treize ans, un poids d'au moins un kan (soit 3,5 kg) ou une très longue queue.

Hors, si cette queue se coupe en deux, le Bakeneko devient un Nekomata.

 

Au passage : si vous connaissez des animes, des jeux vidéos, des livres (ou autre), n'hésitez pas à les donner en commentaire !



avatar Par Atonila, le 08/01/2018 à 16:57
Commentaires
Pour poster un commentaire, vous devez vous connecter ou créer un compte sur le site.
Kanon
10 janvier 2018 à 19:17


C'est vraiment passionnant !^^
Ce que je peux proposer est un animé qui reprend six histoires différentes, réparties sur 12 épisodes, retraçant des oeuvres littéraires populaires au Japon : Aoi Bungaku.