>>

Comment apprendre les Kanji facilement (et autrement) ?

Avant toutes choses, sachez que chaque personne a sa manière d'apprendre et possède plus de facilités avec certaines, cordialement la direction qui vous souhaite toute la merde du monde pour les apprendre car on vous aime très fort et c'est mieux comme ça.




I. LES KANJIS, KEZAKO ?!


  Bonjour à tous chers passionnés de la merveilleuse langue qui est celle du pays au Soleil-Levant. Vous qui avez comme objectif de la connaître sur le bout des doigts vous n'avez pas pu échapper à l'énorme effort d'apprentissage qu'est celui des Kanji. Oui, ces idéogrammes à la base chinois qui représentent une idée et non un mot comme "BOX" signifierait "BOÎTE" en anglais, peu importe le contexte. Plus que ce simple aspect vous n'avez sûrement pas dû échapper non plus au nombre exorbitant de Kanji à connaître pour pouvoir prétendre avoir un niveau bilingue: 2 136 Kanji, rien que ça Alias, les "Jōyō Kanji".

Non, ce n'est malheureusement pas une blague c'est aussi vrai qu'en ce moment je suis bourré de caféine pour écrire cet article. De surcroît, ces "Jōyō Kanji" sont le résultat des 18 ans d'études obligatoires au Japon. Sans vous décourager on pourrait en résumer ça: EN 2-3 ANS VOUS DEVEZ FAIRE CE QU'UN JAPONAIS NATIF FAIT EN 18 ANS ! Mais c'est pas grave, ça va bien se passer. Mais pourquoi ? Car les apprendre ce n'est pas si compliqué si on utilise la bonne méthode et surtout celle qui selon votre manière d'apprendre sera la plus efficace. Bien entendu, une motivation presque parfaite sera demandée. On apprend pas le japonais avec 10 minutes par jour et surtout pas en 8 mois comme certains pour le laisser croire. 


II. MAIS ALORS, C'EST QUOI LA MEILLEURE DES FAÇONS DE LES APPRENDRE CES FICHUS HIÉROGLYPHES ?


Je vous vois venir, alors premièrement un peu de respect avec la langue d'Izaya ! Et deuxièmement, il n'y a pas de secret, c'est la ré-pé-ti-tion ! C'est tout, merci et au revoir ! 

Vous avez eu peur ? Avouez-le. Blague à part, reprenons, afin d'apprendre cette masse colossale d'informations car il faudra en plus de connaître le Kanji en lui-même: son tracé, ses lectures, ses sens. Vous commencez à paniquer et comme je suis un être supérieur plein de bonté je vais donc vous rassurer: il y a une méthode proche du moyen "mémo-technique" que l'on pourrait appeler la mémoire analytique. Je vous vois encore tous entrain de trembler alors je m'explique:

Le principe de cette méthode s'appui donc sur l'apprentissage du tracé et du sens (non des lectures, que vous ferez ultérieurement car apprendre une si grande dose d’informations ne fera que vous embrouiller soyez-en sûrs). Le principe, donc, se résume à associer aux différents composants du Kanji des significations. Pour vous faire comprendre plus facilement voici un exemple tout simple:


 


On peut donc voir sur ce Kanji qu'il y a trois formes identiques ou presque. Ces formes ressemblent à des arbres de toute évidence. Alors quand il y a plusieurs arbres, nous pouvons en déduire que c'est une forêt. Et le Kanji représente la "FORÊT" (MORI). Bon là, pas de soucis c'est évident alors voyons-en un autre. 


  


Là, il est clairement plus aisé de voir la signification sans mettre de sens derrière les composants. Nous allons donc dire que c'est quatre petits carrés sont des bouches (et vous garderez cette signification pour tous les Kanji) et que la forme au milieu est un grand chien comme pourrait être un Saint-Bernard. Maintenant imaginez ces quatre bouches (donc personnes) autour d'une table avec comme festin: un chien, et que faut-il pour le manger ? Des couverts ! Donc des ustensiles et ça tombe bien car "ustensile" est la signification de ce Kanji. Un peu glauque, j'en conviens mais au moins ça reste ! Pour que vous comprenez l'importance de connaître le sens des composants d'un Kanji voici un dernier exemple:


 


Alors ? Que voyez-vous ? Nous pouvons donc constater la présence de bouches ainsi que des "barres" au-dessus. Alors comprenez que les barres sont les ondes de la voix quand on parle donc: le fait de parler. Et c'est le sens premier du Kanji ! Je vous invite à cliquer sur le Kanji pour en lire toutes les significations. 


III. CONCLUSION, ENFIN ? 


Oui, il est clair qu'apprendre ces Kanji ce n'est pas comme apprendre des verbes irréguliers ou bien les tables de multiplication mais c'est indispensable pour pouvoir apprendre la langue qu'est le japonais et je vous recommande de les apprendre en amont de commencer réellement le japonais. Ainsi, pour apprendre leurs lectures, ce sera beaucoup plus simple car vous connaîtrez le Kanji. Puis avec ces petites histoires que vous mettez sur les Kanji vous vous en souviendrez beaucoup plus qu'en les écrivant bêtement sur une feuille de papier.


IV. RESSOURCES ET REMERCIEMENT ! CAR OUI, JE NE SUIS PAS ENCORE UN WIKIPEDIA VIVANT.


J'ai pu écrire cette article grâce à la vidéo (ci-après) d'ACEKID, une vidéaste dont les thèmes principaux sont le japonais et la culture pop japonaise. Ce n'est pas de la publicité, mais de mon point une chaîne comme celle-ci mériterait plus de popularité tant le contenu est intéressant. Bon nombre des éléments sont tirés de cette vidéo donc !   


 


Pour pouvoir apprendre donc ces Kanji et vous aidez dans la compréhension des composants je vous recommanderai donc le même livre qu'ACEKID, soit: 

- Les Kanjis dans la tête, Yves Maniette

Le livre est en rupture de stock et ce jusqu'à l'impression d'une nouvelle éditon, alors voici un extrait .pdf du livre. n.b: Il coûte 39€ à la base, alors ne l'achetez pas sur amazon pour 230€.




Sur ce, cet article est terminé, merde à vous car moi aussi je suis sur le point de me suic--



avatar Par Eruu, le 01/07/2017 à 03:11

>> Commentaires
Pour poster un commentaire, vous devez vous connecter ou créer un compte sur le site.
Rinoic
1 juillet 2017 à 15:28


C'est sur qu'une méthode comme celle-ci marche plus que de la répétition.

Eruu
1 juillet 2017 à 17:49
Oui ! C'est le but !